Une journée pour la Syrie – 6e anniversaire de la révolution syrienne le samedi 18 mars 2017

Une journée pour la Syrie 2017À l’occasion du 6e anniversaire du soulèvement syrien, une « Journée pour la Syrie »  est organisée le samedi 18 mars à partir de 14h à Rennes par les associations Emisa-Homs, Jasmin de Damas, Tous pour la Syrie, la Maison Internationale de Rennes et CUrC35, en partenariat avec le Collectif des Amis d’Alep : rassemblement, échanges informatifs et culturels, conférence.

Programme

  • 15h : début du rassemblement place de la Mairie, interventions & discours
  • 16h-17h : l’artiste syrien Abou Mahias chantera en soutien au peuple syrien
  • 17h : rencontre avec les journalistes du club de la Presse (à confirmer)
  • 20h : conférence à la Maison Internationale de Rennes (métro, bus, vélo Star: République) avec le journaliste syrien Akram Al Ahmad (créateur du media Syrian Press Center en Syrie) et le Dr Amar Karmouta (président de l’association Hajar Secours et Développement de Rouen). Elle sera animée par Garance Le Caisne (journaliste et reporter, auteur de plusieurs articles sur la médecine d’urgence dans le conflit syrien)

Rejoignez l’évènement sur Facebook : Une journée pour la Syrie.

Communiqué des associations organisatrices

Six ans, suite la révolution syrienne, la situation politique et humanitaire en Syrie n’a cessé de se dégrader. Le mutisme coupable de la communauté internationale encourage cet enlisement dans le chaos. La révolte pacifique s’est transformée par la suite en guerre civile sanglante plus de 200 000 personnes ont été détenues dans les prisons et les sièges redoutables de services de renseignement syriens.

État des lieux en quelques chiffres :

  • plus de 220 000 tués (ONU) dont 13 319 enfants (Violations Documentation Center).
  • 80 000 disparus (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme)
  • 11 000 morts sous la torture dans 2 seules prisons du régime à Damas (selon le rapport « César »)
  • 60 033 Syriens actuellement en détention (Violations Documentation Center)
  • 66 journalistes tués, 119 enlevés (RSF). 600 Médecins et cadres médicaux tués
  • 4,8 millions de réfugiés et 7,6 millions de déplacés internes (UNHCR)
  • 2,7 millions d’enfants déscolarisés (UNICEF)
  • 6 millions d’enfants dépendant de l’aide humanitaire
  • 2,3 millions sont réfugiés en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Égypte et en Irak
  • en Syrie, 2 hôpitaux sur 3 ne sont pas opérationnels
  • des villes sinistrées avec des quartiers complètement détruits et 1 médecin sur 2 a quitté le pays
  • le patrimoine culturel pillé et gravement endommagé

Nos positions :

  • nous refusons l’impunité aux responsables de crimes contre l’Humanité et crimes de guerre
  • nous soutenons la lutte du peuple syrien pour une Syrie libre et démocratique

Comments are closed.