Une école pour les réfugiés à Azraq

Désireuse d’orienter ses actions dans le domaine de l’éducation et convaincue de la priorité qui doit être donnée à la scolarisation des réfugiés syriens face au fléau que représente l’absence d’accès à l’éducation pour une génération entière, Tous Pour La Syrie s’est engagée dès 2016 aux côtés d’une association locale dans la construction et l’équipement complet d’une nouvelle école pour permettre à cinquante enfants syriens de rejoindre les bancs de l’école, en Jordanie, dans le village d’Al-Azraq.
Situé dans une zone désertique à une centaine de kilomètres de la capitale jordanienne Amman, ce village est proche du camp de réfugiés du même nom, ouvert en 2014 par le HCR pour alléger la pression sur le camp de réfugiés de Zaatari. Le village est cependant devenu le lieu de résidence privilégié des réfugiés.

Qui préfèrent, comme dans le reste de la Jordanie, résider dans les zones urbaines.

Un partenariat local

Le village qui comptait environ 10 000 habitants avant le début du conflit syrien en 2012 a considérablement augmenté. L’inscription dans les quelques écoles publiques du village est devenue très difficile pour des centaines d’enfants syriens. L’école, construite sur un terrain alloué par la municipalité d’Azraq à la SAWA dans la partie Nord du village, dispose de deux salles de classes et de toilettes.

TPLS et SAWA
Signature de la convention de partenariat en 2016
TPLS et HRJ
Les enfants syriens d'Azarq
Devant les préfabriqués qui leurs servent de classe.
Classe sous tente
Certains enfants vont aussi à l'école sous des tentes
Précédent
Suivant

Notre partenaire est la South Azraq Ladies Association For Social Development, plus couramment appelée « South Azraq Women Association » (SAWA), soit « l’Association des Femmes d’Azraq Sud » en français. Cette association a été créée en 1984. Elle a pour but la mise à disposition de services éducatifs, sociaux, médicaux, culturels et de développement à destination des femmes, enfants et familles démunies. La SAWA compte plus de 130 membres. La collaboration entre notre association TPLS et la Sawa est formalisée par une convention de partenariat signée le 21/01/2016 pour une durée d’un an et tacitement reconduite sur la durée du projet. Devant la nécessite de renforcer le suivi de projet sur place, nous nous sommes également rapprochés en 2017 d’ONG présentes localement de manière permanente comme l’ONG britanique HRJ (Helping Refugees in Jordan / En aide aux réfugiés en Jordanie). HRJ a signé en septembre 2017 un protocole d’accord avec SAWA pour gérer l’école.

Un équipement complet

La construction de 2 salles de classes ayant une capacité d’accueil totale de 60 élèves va de paire avec la mise à disposition sur le long terme d’enseignants ou tout du moins de la prise en charge de leurs salaires par une structure étatique ou l’UNESCO en relais à un système de parrainage ; l’équipement des classes en bureaux, chaises, tableau ; en fournitures scolaires mais aussi de construire aussi une fosse sceptique et de prévoir une réserve d’eau. L’ensemble de ces points ont été réalisés dans le cadre du partenariat. TPLS a également financé en 2018 la construction d’une aire de jeux et d’un abri solaire.

Un partenariat financier

TPLS a bénéficié de plusieurs aides pour mener à bien ces projets :

2016 : FAD (fonds d’aide au développement) par la ville de Rennes et subvention par 4ACG (Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre) pour la constraction des 2 classes

2017 : FAD par la ville de Rennes et subvention par 4ACG pour la poursuite du projet 2016

2018 : 4ACG pour l’abri solaire de l’aire de jeux

Prévue à l’origine pour septembre 2017, l’ouverture des locaux à 60 élèves environ tarde à voir le jour en raison de constructions à risque en 2018 en mitoyenneté des bâtiments de l’école. Nous attendons que ces bâtiments soient démolis pour autoriser l’ouverture des classes.