Catégorie : Syrie

Palmyre, cité de la « reine » Zénobie – Heurs et Malheurs, le samedi 13 octobre 2018

En collaboration avec la Direction du Musée des Beaux-Arts de Rennes, nous organisons une conférence le samedi 13 octobre 2018, conçue et animée par Mme Annick Neveux-Leclerc, Chargée de mission au département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre et chargée de cours à l’École du Louvre.

Annick Neveux-Leclerc a publié des ouvrages et participé à l’organisation de plusieurs expositions dans ce domaine. En parallèle, son activité de guide-conférencière l’a amenée de nombreuses fois à aller en Syrie, pays auquel elle s’est attaché et où elle a des amis. Sensibilisée par le drame qui s’y joue, elle ne pouvait rester sans agir.

Palmyre, oasis de la steppe syrienne, à mi-chemin entre Euphrate et Méditerranée, a su drainer à son profit, aux premiers siècles de notre ère, une grande partie du commerce de luxe des Routes de la Soie. Avec sa population cosmopolite et sa culture plurielle, la cité fut un exemple de mélange harmonieux et d’équilibre entre Orient et Occident. Victime de la terrible guerre qui se joue actuellement en Syrie, sa mémoire a, plus que jamais, besoin d’être chantée… Afin que ses habitants ne soient pas oubliés !

Un large public est convié, l’actualité syrienne sera abordée via le prisme de son patrimoine historique, artistique.

L’entrée est gratuite. Le nombre de places étant limité, il est conseillé de réserver sur le site du Musée des Beaux-Arts de Rennes pour l’une des 2 sessions (samedi 13 octobre 2018 : 10h30, 14h30). Les personnes non inscrites peuvent entrer dans l’auditorium 3 minutes avant la conférence s’il y a de la place.
https://mba.rennes.fr/fr/article/conference-7/

Campagne de dons pour La Ghouta

La banlieue est de Damas (Ghouta) est assiégée et bombardée par les forces du régime Assad. Ses 400 000 habitants connaissent l’une des pires crises humanitaires depuis le début du conflit.

TPLS Paris mène une campagne « Urgence Ghouta » par la distribution de cartes de vœux pour les fêtes de fin d’année et les dons récoltés seront envoyés pour l’aide humanitaire à la Ghouta. Tous les dons reçus en ligne ou par courrier en décembre sont aussi dédiés à cette campagne. Merci pour votre solidarité.