Les bénévoles donnent des cours de français

Depuis 2016, l’association Tous pour la Syrie donne de façon bénévole des cours de soutien scolaire pour venir en aide aux enfants syriens sur Rennes.

En effet, les membres de l’association ont fait état d’un besoin d’aide à l’école pour ces enfants, car certains rencontraient de grosses difficultés à atteindre un niveau scolaire correct en arrivant en France.

Ces cours permettent aux enfants d’approfondir leurs cours et de pratiquer la langue, ce qui n’est pas forcément possible à la maison si l’on y parle uniquement arabe. De plus, l’élève peut approfondir son cours et faire ses devoirs avec de l’aide, poser des questions qu’il n’oserait pas forcément poser pendant le cours – par timidité ou par manque de mots.

Les cours ont commencé suite aux difficultés d’un enfant, puis plusieurs familles ont exprimé le même besoin ; les demandes devenant de plus en plus nombreuses, Ali, le responsable des cours de soutien scolaire, a commencé à développer un réseau de bénévoles, recrutés par le biais des réseaux sociaux et au sein de l’Université Rennes 2.

L’association essaie de faire en sorte que chaque élève puisse avoir deux bénévoles pour l’aider dans ses cours ; l’équipe se compose ainsi d’une quarantaine de bénévoles pour une vingtaine d’élèves. Les cours se basent sur le niveau de l’enfant, ses besoins ; bénévole et élève se rencontrent donc en fonction de leurs disponibilités, une à plusieurs fois par semaine. Ils se déroulent généralement au domicile de l’élève ou du bénévole, ou bien dans un endroit public où il est possible de travailler ; bibliothèque, café, MIR…

Si la plupart des bénévoles s’engagent dans le simple but d’aider l’élève, il arrive que de véritables professeurs participent aux cours de soutien ; c’est plutôt occasionnel, et en fonction de leurs envies et disponibilités, mais c’est en général un véritable coup de pouce pour les élèves.

Au fil des séances, les bénévoles notent de sérieux progrès ; bien sûr, la motivation de l’enfant est primordiale, et il ne progressera pas s’il n’est pas motivé. Cependant, avoir un bénévole tout aussi motivé, prêt à lui accorder du temps, aide véritablement l’enfant dans la construction d’une relation de soutien, d’aide et dans sa motivation pour progresser à la fois en français mais aussi à l’école. Ainsi, si vous souhaitez vous engager auprès de Tous pour la Syrie dans cette démarche de soutien scolaire, il est préférable d’être sûr d’avoir du temps à accorder à votre élève, parfois même en dehors de vos séances ; répondre à une question, l’aider pour un devoir urgent…

Si, après mûre réflexion, cela vous intéresse toujours, n’hésitez pas à contacter l’association.

UNE ANCIENNE BÉNÉVOLE NOUS PARLE DE SON EXPÉRIENCE :

Chloé, 22 ans, a donné des cours de soutien à Mohammed, un jeune syrien de 10 ans, qui était en CM1 ; ils se voyaient une à deux fois par semaine en fonction de leurs disponibilités, et Chloé l’aidait majoritairement à faire ses devoirs. Cependant, elle était également là pour répondre à ses questions et revoir les points vus en cours qu’il n’avait pas assimilé.

Ça a commencé grâce à une publication d’Ali sur le groupe Facebook d’étudiants rennais ; je lui ai envoyé un message car j’étais très intéressée, on a discuté puis j’ai rencontré Mohammed et sa famille. On s’entendait vraiment très bien, ça a été une très bonne expérience.” Aujourd’hui, Chloé n’habite plus sur Rennes, et ne donne donc plus de cours à Mohammed, mais elle continue de discuter de temps à autre avec sa mère, pour se donner des nouvelles. A propos de son investissement et du temps que cela lui prenait, elle dit “Non, ça ne me prenait pas beaucoup de temps. Disons que c’est quelque chose que j’aimais faire, que j’avais choisi de faire, et puis j’avais du temps. En fait, c’était un plaisir d’aider Mohammed.” Elle a constaté des progrès chez son élève, dans les matières scolaires mais également dans sa pratique de la langue française.

« C’est une expérience que je recommande », dit-elle, « car c’est une expérience humaine qui est très enrichissante. Si vous aimez partager vos connaissances, vous y trouverez satisfaction ! ».